Catégorie : Allemagne

Football : les matchs du week-end

Après le match nul entre Bordeaux et Lille 1-1 en ouverture de ce week-end de football, voici ce qui vous attend dans les championnats européens.

En Ligue 1, cette 9eme journée se poursuivra ce samedi à 17 heures par le match entre le PSG, dauphin de l’OM qui reçoit Reims, l’étonnant 6eme. Le multiplex des matchs à 20 heures offre aussi un Valenciennes – Lorient qui semble intéressant.

Le dimanche, le derby corse entre Bastia et Ajaccio à 14 heures pourrait offrir beaucoup de spectacle, mais le match de cloture entre le leader marseillais et la lanterne rouge Troyes pourrait offrir son lot de buts… ou une surprise.

En Allemagne, le choc opposera samedi le Borussia Dortmund à Schalke 04, alors qu’en Italie l’affiche opposera la Juventus Turin à Naples.

En Angleterre l’affiche ouvrira le samedi à 13h45 entre deux clubs de Londres : Tottenham – Chelsea. En Espagne il faudra se contenter comme choc du match entre le FC Séville et Majorque.

Bon week-end de football !

Interview de Nicolas Anelka dans Téléfoot dimanche

Ce dimanche, TELEFOOT sera présenté par Christian Jeanpierre avec Bixente Lizarazu. Frédéric Calenge sera en duplex de Clairefontaine, aux côtés du selectionneur et des joueurs de l’Equipe de France.

Exclusif – Anelka :  » Il n’y a pas mieux que Deschamps pour les Bleus « 

Dans un entretien exclusif, Nicolas Anelka s’est confié à Téléfoot. L’enfant terrible du football français évoque sa nouvelle vie à Shanghai, ses relations compliquées avec les entraîneurs français, le cas Samir Nasri et Didier Deschamps. Il revient également sur le PSG version qatari et avoue son admiration pour Carlo Ancelotti. Un document exceptionnel.

Voir la présentation de l’interview

Exclusif – Bleu Confidentiel :

Les leçons de France-Japon, le défi espagnol, le rendez-vous de Karim Benzema avec ses équipiers du Real Madrid, mais aussi les tranches de vie et les coulisses d’une équipe de France en route vers la Coupe du Monde FIFA 2014… Avec Bleu Confidentiel, plongez dans l’intimité des Bleus de Didier Deschamps. Bleu Confidentiel, une exclusivité Téléfoot.

Espagne – Iniesta, l’accélérateur de talent :

A 28 ans, Andres Iniesta est l’atout maître de l’Espagne championne du Monde et double championne d’Europe. Pourquoi est-il indispensable à Barcelone et à la sélection espagnole ? Quels sont les secrets de son style inimitable ? Comment un joueur au physique quelconque peut-il être l’un des favoris du prochain Ballon d’Or ? Analyse.

Angleterre – Quel avenir pour Malouda ?

Champion d’Europe avec Chelsea en mai dernier, Florent Malouda est devenu un paria dans son club. Ecarté de l’équipe première, l’international français s’entraîne avec les jeunes. Pourquoi en est-il arrivé là ? Comment vit-il cette situation ubuesque ? Quelles sont ses portes de sortie ? C’est l’enquête de Téléfoot.

Coupe du Monde FIFA 2014 – Destination Rio :

Comment Lionel Messi a-t-il pris le pouvoir en sélection argentine ? L’Italie va-t-elle tomber dans le piège arménien ? Comment l’Allemagne va-t-elle se sortir des griffes irlandaises ? Retrouvez toute l’actualité des qualifications de la Coupe du Monde FIFA 2014 dans Destination Rio !

Vidéo Hannovre 96 – Schalke 04 2-2 résumé

Pas de vainqueur entre Hannovre 96 et Schalke 04 qui se sont quittés sur le score de 2 buts partout aujourd’hui le dimanche 26/08 au AWD-Arena. Les 49000 spectateurs auront cependant assisté à quatre buts dans cette rencontre de la 1e journée de Bundesliga. Malgré un avantage de deux buts suite aux réalisations de Felipe 43eme (avec une passe décisive de C. Pander) et K. Huntelaar 52eme (sur une passe décisive de L. Holtby), ils n’ont pas réussi à conserver leur avantage et leurs adversaires sont revenus au courage dans la partie pour réduire le score tout d’abord par L. Holtby 64eme minute de jeu ( passe décisive de J. Jones) puis pour égaliser à deux à deux par A. Nikci 80e minute de jeu (avec une passe de J. Schlaudraff).

Composition de l’équipe de Hannovre 96 : T. Hildebrand, K. Papadopoulos, A. Uchida, C. Fuchs, J. Matip, L. Holtby, J. Jones, J. Draxler, R. Neustädter, C. Marica, K. Huntelaar.

11 de départ de l’équipe de Schalke 04 : R. Zieler, M. Eggimann, S. Cherundolo, Felipe, C. Pander, L. Andreasen, Sérgio Pinto, M. Schmiedebach, L. Stindl, D. Ya Konan, J. Schlaudraff.

Changements : D. Ya Konan a été remplacé par A. Sobiech (65eme).S. Huszti est entré en jeu à la place de Sérgio Pinto (69eme).A. Nikci est entré en jeu à la place de Felipe à la 77eme minute.J. Draxler a cedé sa place à T. Barnetta à la 80eme minute.

Buts : Felipe, K. Huntelaar, L. Holtby, A. Nikci,

Cartons : L. Stindl (Carton jaune, 23), J. Draxler (Carton jaune, 29), J. Jones (Carton jaune, 54), L. Holtby (Carton jaune, 55),

Vidéos Hannovre 96 – Schalke 04 2-2

Vidéo Stuttgart – Wolfsburg 0-1 résumé

A domicile au Mercedes-Benz-Arena dans la cadre de la 1eme journée de Bundesliga Allemagne, Stuttgart a concédé ce samedi 25 août une défaite dans la saison 2012/2013 en championnat. Les locaux se sont inclinés sur une unique réalisation dans la rencontre. Un résultat de 1-0 pour Wolfsbourg qui est suffisant pour empocher 3 points importants mais aussi priver leur opposant du soir du moindre point. En effet, Stuttgart revient bredouille de ce match à domicile et compte toujours actuellement le même total de points au compteur. Un seul but marqué aujourd’hui et c’est l’oeuvre de B. Dost à la 90eme . (sur une passe de Vieirinha)

Composition de l’équipe de Stuttgart : S. Ulreich, S. Taşçı, F. Rodríguez, A. Boka, T. Hoogland, W. Kvist, I. Traoré, C. Gentner, T. Hajnal, V. Ibišević, M. Harnik.

11 de départ de l’équipe de Wolfsbourg : D. Benaglio, E. Pogatetz, Naldo, R. Knoche, Fágner, R. Rodriguez, M. Schäfer, Diego, A. Dejagah, I. Olić, B. Dost.

Remplacements : T. Hajnal a laissé sa place à T. Torun (46eme).I. Traoré a laissé sa place à Cacau (63eme).R. Knoche a été remplacé par J. Polák (63eme).Vieirinha a remplacé A. Dejagah à la 67eme minute.W. Kvist a été remplacé par G. Niedermeier (90eme).B. Dost a été remplacé par S. Kjær à la 90eme minute.

Buts : B. Dost,

Avertissements : S. Taşçı (Carton jaune, 40),

Vidéos Stuttgart – Wolfsburg 0-1

Vidéo Greuther Fürth – Bayern Munich 0-3 résumé

Déjà gagner 3 à 0 est un événement rare, mais elle l’est encore plus lorsqu’elle est obtenue en jouant à l’extérieur. Ainsi, c’est donc Bayern Munich qui est allé s’imposer sur ce score le samedi 25/08 au Trolli ARENA. Greuther Fürth n’a pu que constater sa défaite devant ses 18000 supporters lors de cette 1e journée de Bundesliga. Un succès acquis grâce à trois buteurs différents. C’est d’abord T. Müller qui a ouvert la marque à la 43eme minute de jeu . Il sera imité à la 59eme minute par M. Mandžukić pour le 2-0. Finalement, le résultat sera clos sur le score de 3 à 0 par une réalisation de T. Kleine (79e minute contre son camp ).

Composition de de Greuther Fürth : M. Neuer, Dante, J. Boateng, P. Lahm, H. Badstuber, A. Robben, X. Shaqiri, Luiz Gustavo, T. Kroos, M. Mandžukić, T. Müller.

11 de départ de de Bayern Munich : M. Grün, M. Mavraj, H. Schmidtgal, B. Nehrig, T. Kleine, S. Fürstner, S. Tyrala, E. Prib, S. Sararer, F. Klaus, D. Fall.

Changements : I. Azemi est entré en jeu à la place de D. Fall à la 62eme minute.S. Tyrala a laissé sa place à Z. Stieber (69eme).X. Shaqiri a laissé sa place à B. Schweinsteiger à la 72eme minute.M. Mandžukić a été remplacé par C. Pizarro (81eme).T. Kroos a laissé sa place à A. Tymoshchuk (88eme).

Buts : T. Müller, M. Mandžukić, T. Kleine,

Avertissements : D. Fall (Carton jaune, 9), T. Kleine (Carton jaune, 53), Luiz Gustavo (Carton jaune, 68), J. Boateng (Carton jaune, 89),

Vidéos Greuther Fürth – Bayern Munich 0-3

Italie – Allemagne : 9,4 millions de téléspectateurs sur TF1

Vous étiez 9,4 millions de téléspectateurs hier à suivre la demi-finale Allemagne – Italie sur TF1 et voir les italiens rejoindre l’Espagne en finale de l’Euro 2012.

Cela représente 38% de part de marché pour la première chaine, avec même 45% sur les individus 15-24 ans et jusqu’à 53 % sur les hommes 15-49 ans.

L’audience est même montée à 11 millions en fin de match. Seuls 3,7 millions de français sont restés alors sur TF1 pour suivre l’émission de débrief.

Prochain et dernier match sur TF1 : la finale dimanche à 20h45, avec un début de retransmission à 20h35.

Italie – Allemagne 2-1 résumé vidéo (buts de Balotelli et Ozil)

Ce soir, l’équipe d’Italie s’est imposée en patrons face à une équipe d’Allemagne qui aura attendu les arrêts de jeu pour réagir.

Avec une belle présence tactique, l’Italie s’est ouvert les portes de la finale de l’euro 2012 grâce à un doublé de Mario Balotelli. D’abord servi sur centre par Antonio Cassano, il marquera de la tête, il n’aura besoin que d’une superbe ouverture et d’une erreur d’appréciation de Phillip Lahm ensuite pour envoyer un missile dans la lucarne de Manuel Neuer. A 2-0, l’équipe d’Italie pouvait se contenter de gérer. Seule un penalty transformé par Mesut Ozil dans les arrêts de jeu apporteront un peu de suspense à 2 minutes de la fin du match.

L’Italie rejoint donc l’Espagne en finale de l’Euro 2012, après que les deux équipes se soient croisées en phase de poule. Le match s’était terminé sur le score nul de 1-1 avec des buts de Di Natale et Fabregas. La finale aura lieu dimanche soir à 20h45.

Retrouvez le résumé de cette rencontre en vidéo :

Andrea Barzagli :

On mérite de gagner, mais on a souffert dans les 10 dernières minutes. Nous sommes très organisés et quand il manque un joueur on sait qu’on va le remplacer par un joueur qui connaît les consignes. Balotelli est brillant, il a beaucoup de talent mais c’est une victoire d’équipe.

Giorgio Chiellini :

C’était un match incroyable, nous avons joué contre une équipe fantastique. Nous savions que nous pouvions leur causer quelques problèmes. Nous avons tenu durant les 95 minutes, et je crois qu’on a mérité de gagner. Dimanche nous devrons être encore meilleurs. Les deux équipes ont des forces et des faiblesses. Nous avons déjà joué contre eux et nous les connaissons bien. Ils sont les grands favoris dans ce tournoi, mais après ce match nous pouvons les battre.

Philipp Lahm :

C’est très très dur. On fait des fautes idiotes et c’est comme cela qu’on prend les buts. Cela ne doit pas nous arriver. Une fois que tu es mené au score contre l’Italie, cela devient très difficile. Le plus dur, c’est que cette équipe a un tel potentiel pour faire plus que ça. Mais on n’a pas été assez malins non plus. Quand on n’est pas capable de jouer à son vrai niveau au bon moment, c’est comme ça qu’on perd ce type de match.

Cesare Prandelli :

Dans les quinze dernières minutes, nous avons eu plusieurs fois l’occasion de marquer le 3-0. Les garçons n’en pouvaient plus. Nous avons été contraints de défendre dans notre surface mais auparavant, nous avons réalisé une grande partie. Nous avons fait sur le terrain ce que nous avions pensé pouvoir faire pour les mettre en difficulté : en jouant dans l’axe et jouant les contres sur Cassano. Nous avons fait une partie extraordinaire, en donnant un exemple d’attachement au maillot. Est-ce le meilleur match de la carrière de Balotelli ? Sa carrière a, à peine, commencé. L’Espagne est le favori de la finale mais nous serons bien là.

Joachim Löw :

Être mené de deux buts après seulement 36 minutes face à l’Italie, c’est tellement dur… Ils ont défendu comme des chiens. Nous avons montré du coeur quand même après cela. Nous avons eu des chances de marquer. Si nous avions pu marquer plus tôt, le match aurait été différent. La déception est énorme pour tout le monde. Mais il ne faut pas faire l’erreur de tout remettre en cause. Il faut réfléchir pour faire mieux à l’avenir.

Toni Kroos :

Si vous regardez bien, on peut vraiment éviter de se prendre les deux buts. Après, on court après le score et nous n’avons pas réussi à revenir. Pourtant, nous avons tout donné.

Miroslav Klose :

L’obstacle italien était trop haut… Peut-être que le fait que nous n’avons jamais gagné contre l’Italie en phase finale a pesé dans les esprits. Il y a eu des larmes dans le vestiaire. Pour moi, il n’y aura pas beaucoup d’autres Championnats d’Europe. On verra pour 2014.

Mats Hummels :

Nous savons tous que nous sommes passés au travers lors de la première période. C’est dommage, il y avait de la place après la pause.

Bastian Schweinsteiger :

Bien sûr, nous sommes tous déçus et tristes après ce match. Si nous avions pu prendre le jeu à notre compte, ils n’auraient pas pu marquer. Nous savions que Balotelli est un grand joueur et qu’il ne se cache jamais. Nous avons espéré faire mieux mais c’est le football. Nous avons une équipe jeune et si chacun suit son chemin, la qualité sera encore meilleure lors des prochains tournois.

Mario Balotelli :

Le meilleur moment de la soirée, c’est lorsque j’ai vu ma mère, qui est venue ici malgré son âge, dans les tribunes après le match. Ces deux buts sont pour elle! Contre l’Espagne, il y aura aussi mon père et j’espère pouvoir faire encore mieux, comme mettre un quadruplé. Certains ont critiqué ma joie et le fait que j’ai enlevé mon maillot ? C’est parce qu’ils ont vu mes muscles et qu’ils sont jaloux. En tout cas, c’est la plus belle soirée de ma vie… en attendant dimanche ! Franchement, si on gagne même en jouant mal, ce sera parfait.

Pep Guardiola pas encore au Bayern Munich

Suite à l’étonnante annonce avant-hier que Pep Guardiola serait l’entraineur du Bayern Munich dès 2013, Jose Maria Orobitg (son agent) a tout de suite nié en bloc cette rumeur à Kicker :

Toute discussion avec un club serait pure perte de temps car Pep ne sait même pas ce qu’il veut faire au printemps 2013. Cinq, six des grands clubs ont demandé mais Pep ne veut rien savoir. peut-être que ce sera différent en février ou mars.

TF1 diffusera Allemagne – Grèce et France – Espagne

A l’occasion des quarts de finale de l’UEFA Euro 2012, TF1 diffusera Allemagne / Grèce, vendredi 22 juin dès 20h35, en direct de Gdansk, en Pologne, et Espagne / France, samedi 23 juin, en direct de Donetsk, en Ukraine.

Commentaires : Christian Jeanpierre, avec Bixente Lizarazu et Arsène Wenger.
Coup d’envoi à 20h45 – Possibilités de prolongations et tirs au but.

Après les matchs, retrouvez Denis Brogniart, accompagné de Bixente Lizarazu et Arsène Wenger en duplex depuis les stades, pour le débrief de la rencontre, dans UEFA Euro 2012 le Mag. Le sélectionneur Laurent Blanc et les joueurs de l’Equipe de France réagiront en direct dans l’émission après leur match contre l’Espagne.

Ozil : « Nous jouons comme le Real Madrid, j’aime ca »

Malgré de très bons débuts dans cet Euro 2012 de son équipe d’Allemagne, Mesut Ozil est encore critiqué en Allemagne.

Et pourtant, il prend ces critiques avec calme et répond à ses détracteurs :

C’est vrai, je peux toujours mieux jouer. Je sais ce que je vaux, je n’ai pas encore tout montré. De plus, j’ai frappé le poteau contre les Pays-Bas, je n’ai pas eu de chance, mais je vais m’améliorer. Je suis aussi fier de l’équipe. Les autres comme l’Angleterre, l’Italie ou l’Espagne n’ont pas six points en deux matches. Nous avons battus deux grandes nations de football. Nous jouons comme le Real Madrid, j’aime ca.