Didier Deschamps restera t-il l’entraineur de l’OM ?

Rate this post

Les histoire de transferts sont souvent très animées, mais elles le sont toujours plus encore à l’OM. Alors quand il s’agit de Didier Deschamps, ça dépasse tout. Faisons le point sur l’avenir de l’entraineur de l’OM.

Pendant de longues semaines, Deschamps est resté muet aux sollicitations des médias, refusant donc de répondre sur son avenir. De son côté, les responsables du club assuraient qu’un contrat liait les deux parties et que sur ce principe, le technicien serait présent à la reprise de l’entrainement le 2 juillet.

Mais en creusant, le directeur de la communication de l’OM avouait qu’ils n’avaient eu aucun contact avec lui depuis longtemps :

Ces derniers jours, nous ne l’avons pas eu au téléphone. Mais on l’a rabâché depuis six mois, nous lui avons toujours maintenu notre confiance au cours d’une saison qui a été difficile, mais nous n’avons aucun doute sur ses compétences. Nous avons un entraîneur sous contrat jusqu’en 2014. Il existe une clause de départ de 3,5 millions d’euros, tout le monde le sait. Nous n’avons pas eu de sollicitations de clubs dont il aurait été l’objet. Si c’était le cas, ces clubs nous auraient contactés car il y a cette clause à acquitte.

Mais des rumeurs annonçaient que Didier Deschamps n’avait pas envie de poursuivre, ayant même pour objectif de reprendre l’équipe de France si Laurent Blanc ne renouvelait pas son contrat.

Il a alors été annoncé plusieurs noms pour le remplacer à Marseille. D’abord Antoine Kombouaré, mais l’ancien entraineur du PSG a déjà signé en Arabie Saoudite, ensuite José Anigo, mais rumeur démentie par Pierre Menès, et finalement, le dernier à tenir la corde sera Frédéric Antonetti, même si les dirigeants du Stade Rennais ne veulent pas voir partir leur entraineur. Eric Gerets avait déjà refusé il y a quelques temps, préférant poursuivre le contrat de sélectionneur avec le Maroc. Si Antonetti devait partir, on parle déjà de Jocelyn Gourvennec pour s’assoir sur le banc de Rennes.

Aujourd’hui, tout ce petit monde joue au chat et à la souris pour gagner du temps. Le dossier évoluera probablement lorsque Laurent Blanc aura fait savoir sa décision par rapport à l’équipe de France, qui devrait intervenir samedi. Ensuite les choses pourraient se bousculer assez rapidement.