L1/L2 : suspense à 3 journées de la fin

Rate this post

Encore une fois cette année, nous sommes gâtés pour la fin de saison dans le championnat de France de Ligue 1 et de Ligue 2. Le suspense bat son plein à tous les points de vue (Champion, européens, reléguables, promus…)

Ligue 1

Même si beaucoup s’accordent à penser que Lille est presque déjà champion de France, les 4 points qui les séparent pourraient rapidement se réduire quand on voit leurs prochains opposants : Sochaux, Paris SG et Rennes. Vu la tendance actuelle, il ne serait pas surprenant que le LOSC aligne deux matchs nuls, ce qui pourrait donner l’occasion à l’OM de leur mettre la pression pour la dernière journée.

Pour la 3eme place, la lutte se fera également jusqu’au bout entre l’OL et le PSG. Petit avantage d’un point pour Lyon pour l’instant, mais Lyon est pas très bien mentalement en ce moment. Ils affronteront Brest, Caen et Monaco alors que les parisiens auront affaire à Bordeaux, Lille et Saint-Etienne.

Pour les places européennes, Rennes et Sochaux se sont détachés. Sauf surprise ils devraient conserver leurs places. Saint-Etienne juste derrière est maitre de son destin : ils enchainent les deux équipes avant de terminer face au PSG.

Pour le maintien, si Arles-Avignon est déjà condamné et que Lens y est presque, il y a ensuite un peloton de 6 équipes encore plus ou moins concernées. De Valenciennes à Nancy il n’y a que 4 points avec Nice, Brest, Caen et Monaco. Parmi les 3 dernières rencontres, certaines vont valoir double pour le maintien comme Monaco – Lens, Nancy – Nice, Valenciennes – Nice, Nancy – Lens. Lens a donc 3 matchs qui pourraient leur permettre de faire un bon au classement, mais est-ce que ça sera suffisant ?

Ligue 2

En L2, la lutte pour la montée semblent se dessiner entre 4 équipes : Evian-Thonon-Gaillard, Dijon et Ajaccio à 58 points et Le Mans à 56 points. Sedan a décroché cette semaine et restent à 53 points. Peu d’enseignements à tirer des futurs opposants de ces 4 équipes, si ce n’est que Dijon va enchainer 2 matchs à domicile et qu’Ajaccio est la seule équipe à jouer deux de ces trois matchs à l’extérieur. A noter que l’ETG et Dijon ont un avantage supplémentaire : un goal average bien meilleur. Et si la décision était presque déjà acquise à la fin de la prochaine journée, en cas de contre performance du Mans ?

En bas du classement, la situation est équivalente. Si Grenoble est quasiment condamné, Vannes a encore une petite chance, et Metz et Nimes vont probablement se battre pour ne pas figurer dans le mauvais wagon. Avantage de 2 points pour Metz, qui en plus est sur une bonne série. D’ailleurs, la décision se fera probablement à la 37eme journée lorsque les deux équipes se rencontreront.