Les joueurs de football sont-ils de bons parieurs ?

On entend souvent des joueurs de football ayant une certaine renommée dans leur région dire qu’ils sont de bons parieurs sur ce sport. Cependant, aucune étude sérieuse n’a pu démontrer qu’être un bon athlète sportif implique forcément d’être aussi un parieur gagnant. Intéressons-nous donc à ceci.

L’importance des statistiques

Il faut savoir qu’avec les logiciels pointus de cotation, les sites de paris sportifs arrivent à bien modéliser les chances de victoire de chaque équipe. Donc pour espérer devenir un parieur gagnant sur le long terme, il faut bien analyser les données chiffrées. Le football se prête particulièrement bien à cela. De nombreux indicateurs tels que le nombre moyen de buts marqués ou encaissés permettent d’évaluer les forces offensives et défensives de chaque club.

D’ailleurs le site Pariezfootball , spécialiste de la question donne de très bonnes méthodes et techniques d’analyse. Donc, clairement, même si le parieur joue très bien au football, mais qu’il ne sait pas analyser ces chiffres, il aura des difficultés à dégager des profits sur le long terme.

Pas de paris pour les professionnels

De plus les joueurs professionnels n’ont pas le droit de parier sur le football. Eux, en effet, peuvent avoir des informations « insiders » qui leur donnerait un avantage par rapport à un parieur lambda. De plus, cela pourrait impacter leur motivation à bien jouer dans leurs matchs. Ainsi, plusieurs pros ont écopé de suspension suite à des prises de paris illicites. En la matière, la fédération anglaise est la plus sévère puisqu’elle va jusqu’à bannir à vie un joueur ayant parié contre sa propre équipe. C’est arrivé récemment à un joueur du club de Brentford.

Supporter un club

On s’aperçoit aussi que généralement les bons joueurs de régionale qui eux peuvent parier, sont aussi supporter d’un club. On pense par exemple à la région de Marseille. C’est un vivier d’excellents footballeurs, mais l’aura de l’Olympique de Marseille est telle qu’ils sont massivement supporters de cette équipe. Or le parieur se doit de rester objectif pour obtenir des gains. Il y a donc souvent conflit entre le supporter et le parieur.

Ainsi, des études ont montré que parier systématiquement sur une équipe aboutissait à des pertes. Par exemple, les chercheurs ont fait le test de miser 1€ sur chaque rencontre du PSG, du Real Madrid, de l’OM et de Manchester City, lors des 3 dernières saisons. Même si ces équipes gagnent souvent, le parieur lui aurait perdu entre 5% et 7% de ses mises. Donc, il faut vraiment faire attention à éviter de parier sur tous les matchs de son équipe de cœur.

Une bonne technique de jeu ne garantit pas une bonne analyse

Certes, avoir une bonne technique de jeu est un avantage considérable dans la pratique du football. Cependant, elle peut devenir un handicap pour les paris. En effet, les bons joueurs se focalisent souvent sur l’aspect technique du jeu, pensant qu’il donne forcément une supériorité à une équipe. Mais d’autres critères entrent en compte comme l’efficacité devant le but, le respect des consignes ou la motivation des joueurs. Donc, malheureusement cela ne donne pas obligatoirement un avantage décisif pour parier.

Conclusion

Etre un bon joueur de football est certes gratifiant sur le plan du jeu. Mais pour faire de bons pronostics, il faut aussi savoir bien décrypter les statistiques de chaque club, se défaire de son côté supporter et oublier la technique pour se focaliser sur l’écart de niveau.

Démarrez une conversation

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *